Mathieu DHORDAIN | Parlons Appart 3 : Evaluer le prix de l’appart rêvé
152
single,single-post,postid-152,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,wpb-js-composer js-comp-ver-4.1.2,vc_responsive

Parlons Appart 3 : Evaluer le prix de l’appart rêvé

15 Oct Parlons Appart 3 : Evaluer le prix de l’appart rêvé

Vous avez trouvé l'appart de vos rêves ! Mais voilà, avec tout ce qui se dit, vous hésitez à vous lancer... Selon Philippe Fontaine (Pdg du site Pro-A-Part) interrogé par Le Figaro, "le coup de cœur n’est pas forcément une mauvaise chose". Ouf !

"Cependant, un coup de cœur ne doit pas faire oublier tous les autres aspects d’un logement. Les fondamentaux doivent être analysés : l’emplacement, l’état général du bien, l’exposition aux bruits, le quartier, l’isolation, l’état de l’immeuble, etc". Et puis, comment savoir s'il est proposé au bon prix ?

Deux règles de bon sens qui méritent d'être rappelées :
1 - il existe toujours une marge de négociation. Cette marge est plus importante si vous passez par un intermédiaire.
2 - a contrario, il est rarissime de faire une bonne affaire dans l'immobilier et les propriétaires connaissent les prix du marché (même s'ils ont souvent la fâcheuse tendance de surestimer leur bien). Donc l'appart vous plait et il va falloir négocier .

Thème d’aujourd’hui : évaluer le prix de l'appart rêvé

D’abord un tour sur les sites immobiliers qui publient divers indicateurs (pap.fr interroge les propriétaires après la vente, seloger.com se fie au prix de mise en vente par les agences, explorimmo.fr, etc.). Ces chiffres (dont la consultation est gratuite) reposent souvent sur du déclaratif, moyennent une base incomplète de bien, intègrent (ou pas) les frais d’agence… Ils sont là pour se faire une idée « grosses mailles », sentir une tendance.

La chambre des notaires de Paris propose aussi ce type de service mais aussi une déclinaison « premium » : la Base BIEN (Base d'Informations Economiques Notariales). Rien de plus simple : tapez l’adresse du bien que vous convoitez, un rayon d’action (quelques centaines de mètres) et validez. Vous recevrez instantanément la liste des biens vendus sur la zone choisie et leur prix. Ces prix de tiennent pas compte d’éventuels frais d’agence. Cette base de données est constituée par les notaires à partir des actes de vente passés dans leurs études. Donc pas de déclaratif ! En revanche, ce service est payant : 10 euros. Mais ce n’est rien comparer au service rendu. Ajustez le prix du bien convoité avec des critères objectifs et vous ne serez pas loin du juste prix.

Avec tout cela, vous voilà avec une idée précise de la valorisation de l’appartement tant convoité et suffisamment d'arguments pour commencer la négociation.

Je n'ai pas prévu d'autre article et pense plutôt poster brièvement les liens de mes futures trouvailles. En tout cas, n'hésitez pas à laisser un commentaire !

2 Comments
  • parouty
    Posted at 17:30h, 10 décembre Répondre

    Il est proprement scandaleux que la chambre des notaires fasse payer 10 euros pour l'utilisation d'un service totalement automatisé et qui plus est très incomplet: tapez donc des noms ou codes postaux de communes peu connues mais néanmoins dynamiques sur le plan des mouvements immobiliers (ex: Chérisy à côté de Dreux), vous n'obtiendrez aucun résultat.

    Quant à ce qui est d'utiliser ce service pour évaluer un prix de vente, laissez-moi rire: encore faudrait il avoir l'ensemble des caractéristiques détaillées des biens déjà vendus (surface, état, année de construction, etc...) et quand bien même, cela ne donnerait qu'une vague indication d'un prix moyen au mètre carré, que l'on trouve sans problème via une petite recherche sur google.

    Le maître mot vous l'avez dit: "des critères objectifs"...sauf que c'est tellement vague que ça n'aide pas beaucoup les personnes en quête d'un peu de rationnel dans cet univers immobilier. Personnellement, je conseillerais plutôt de bien se renseigner sur l'état d'esprit du vendeur car s'il a un prix plancher en tête, vous pourrez toujours sortir tous les arguments que vous voulez, ça ne le fera pas baisser pour autant. Les agences sont sensées donner ce genre d'info: depuis combien de temps le bien est en vente (peut aider à décider une baisse du prix) ? S'agit-il d'un divorce, d'une résidence principale ou secondaire, pourquoi les propriétaires vendent-ils ? etc... Mais très peu d'agences font correctement leur travail, c'est un autre débat !

  • Mathieu
    Posted at 17:57h, 10 décembre Répondre

    Merci pour ce commentaire, Parouty.

    Sachez pour info que le relevé de la Chambre des notaires fournit surface, année de construction, étage, présence d'un parking et/ou d'une terrasse pour chacun des biens... C'est assez complet, non ?

    Mais surtout, les prix présentés sont les prix signés (déduction faite de la commission d'agence éventuelle et de la liste des biens mobiliers à demander à l'agence). Ce ne sont pas les prix de mise en vente, ou du déclaratif à l'issue de la vente...

    Sur l'état d'esprit du vendeur, effectivement, c'est important mais tellement aléatoire... par définition, personne n'est pressé d'acheter ou de vendre...

    Enfin, il est normal que la chambre des notaires de Paris ne fournisse pas les prix de... l'Eure et Loire ;-) Un notaire de la région pourra probablement vous renseigner...

Post A Comment